FANDOM


SE iconArticlesélectionné


Square Enix Co., Ltd. est une entreprise japonaise spécialisée dans l'industrie vidéo-ludique.

CréationModifier

Avant la fusionModifier

SquareModifier

Square Logo

Square Co., Ltd. était une compagnie japonaise spécialisée dans l'industrie vidéo-ludique, fondée en septembre 1983 par Masafumi Miyamoto, à Yokohama. Au départ, elle était une filiale de la compagnie électrique Den-Yu-Sha (qui appartenait au père de Miyamoto), dont elle se sépara en 1986. Après que ses premières créations ne rencontrèrent pas le public escompté, la compagnie dut se recentrer à Tokyo, et était au bord de la banqueroute. Mais en 1987, Hironobu Sakaguchi, génie créatif du groupe, décida de créer un jeu de rôles qui était l'ultime espoir à l'époque: Final Fantasy.

Suite au succès de ce jeu, Square put rebondir et ainsi multiplier les projets en se dotant de licences fortes, comme Front Mission, Chrono Trigger, Secret of Mana, ... En 1992, Tetsuo Mizuno devint PDG de Square, et six ans plus tard Hisashi Suzuki le devint.

C'est sous l'ère de ce dernier que la chute financière de Square se creusa. Courant 2000-2001, alors que ses deux derniers projets vidéo-ludiques de l'époque, Final Fantasy IX et Parasite Eve rencontrèrent un franc succès, les deux projets de Square dans l'animation n'eurent pas le même retour. Si la série d'animation Final Fantasy: Unlimited eut un retour assez mitigé mais qui obtint quelques avis positifs, le film d'animation Final Fantasy : Les Créatures de l'Esprit fut un cuisant échec commercial et financier.

C'est dans ce climat sombre que Yoichi Wada prit la place de Suzuki à la tête de Square. Si Wada put redresser la compagnie en se focalisant sur l'essentiel, il ne parvint pas à minimiser les fuites causées par l'iceberg de l'année précédente. Pour assurer l'intégrité du groupe, il dut se résoudre à s'associer avec son éternel rival, Enix. Après que les fondateurs des deux partis eurent approuvé cette décision, Square Enix fut née.

EnixModifier

Enix Logo

Enix Corp. était une compagnie japonaise spécialisée dans l'industrie vidéo-ludique, fondée le 22 septembre 1975 par Yasuhiro Fukushima. Étant au départ Eidansha Boshu Service Center, la compagnie de l'ancien architecte agissait comme un tabloïde, en publiant la fluctuation du marché immobilier. Échouant à s'implémenter au niveau national dans ce domaine, la compagnie se renomma en 1982 et se reconvertit dans les logiciels informatiques.

Après quelques débuts prometteurs en développant certains titres comme Door Door, mais qui restaient exclusivement au marché japonais, la compagnie se recentra sur le marché vidéo-ludique. Abandonnant son statut de développeur pour celui d'éditeur, cette stratégie lui permit de promouvoir bon nombre de licences, comme Dragon Quest de Chunsoft en 1986, Star Ocean de tri-Ace en 1996, et bien d'autres.

Grâce à son partenariat avec Akira Toriyama, concepteur artistique de la série Dragon Quest, Enix put accéder à d'autres domaines en créant son propre magazine Shonen Gangan en 1991, et en s'ouvrant au domaine de l'animation. Mais face à la multiplication des projets de son rival Square pendant la fin des années 90, Enix décida de ralentir quelque peu sa cadence, afin de s'assurer une certaine stabilité.

Mais face aux progrès techniques de son rival, elle connut une légère baisse de régime qui retarda certains de ses projets, comme Dragon Quest VII qui fut maintes fois repoussé pour aboutir à une semi-réussite. Lorsque Square connut la crise en 2000-2001, Enix envisagea un partenariat avec son rival, mais se rétracta durant les prémisses de l'accord, de peur de fragiliser sa situation. Toutefois, elle annonça son accord pour une fusion le 26 novembre 2002, ce qui se concrétisera plus tard au début de l'année fiscale 2003.

Devenue Square EnixModifier

Extensions et remaniementsModifier

SE Executives

De gauche à droite:
Yoichi Wada, Yasuhiro Fukushima et Keiji Honda

Suite à la création de la nouvelle entreprise, l'organisation hiérarchique fut le suivant: comme Enix avait la dominance financière et relationnelle parmi les deux groupes, son fondateur et son PDG devinrent respectivement président d'honneur et vice-président; quant à Square qui possédait la supériorité technologique et productive, Yoichi Wada garda son poste de PDG qu'il avait chez Square.

Pour redémarrer sur des bases saines, l'entreprise se relocalisa au Shinjuku Bunka Quint Building dans la banlieue de Yoyogi, dans le quartier de Shibuya, le 22 juillet 2003. Elle put se redresser en produisant des jeux comme Final Fantasy X-2 ou Dragon Quest VIII. De nouveau stable, Square Enix commença à produire d'autres filiales sur le continent asiatique (en Chine en 2005, ou en Indonésie en 2013).

Après avoir acquis assez de pouvoir, Square Enix lança une politique de rachat d'entreprises concurrentes. Parmi les développeurs nouvellement obtenus, on compte Taito le 28 septembre 2005, ou Eidos et ses filiales le 22 avril 2009. À part ses jeux, Square développa ses productions papier, comme Soul Eater, et dans l'animation, comme le film Final Fantasy VII: Advent Children qui fut acclamé par la critique.

ActuellementModifier

Yosuke Matsuda

Yosuke Matsuda, actuel PDG de Square Enix.

Avec sa perpétuelle croissance, Square se relocalisa la 1er octobre 2012 au Shinjuku Eastside Square Building dans le quartier de Shinjuku. Alors que ses installations à domicile se portent bien, ses filiales étrangères eurent des instants difficiles.

Pour tenter de palier ce défaut, la maison mère investira beaucoup pour la créations des licences occidentales, et afin de couvrir le prêt qu'elle octroie à ses filiales, elle multiplia les politiques occidentales (comme les contenus téléchargeables payants) dans ses productions domestiques.

Malheureusement, cette politique n'eut pas un impact positif sur la plupart des fans. Deuxième coup du sort, l'année fiscale 2012-2013 enregistra une perte de 13.7 milliards de Yen (134 millions de dollars), à cause du coût important des produits occidentaux qui ne se vendirent pas, comme le reboot de la série Tomb Raider.

Afin de minimiser les dégâts subis, Yoichi Wada annonça son départ de la société en avril 2013. Son conseiller financier durant ses débuts à la direction de SquareSoft, Yosuke Matsuda, fut choisi pour le remplacer. Après avoir rempli ses fonctions dues à son statut, Matsuda annonça un vaste programme de restructuration. Si ses cellules japonaises ne semblent pas touchées par le processus, ses firmes occidentales durent faire face à ce remodelage, avec des vagues de licenciements.

Équipes créativesModifier

QG Square Enix

Les bureaux de Square Enix, se trouvant au Shinjuku Eastside Square Building, à Shinjuku.

Après la restructuration, l'entreprise scinda son processus productif en 11 équipes de développement: les 8 premières s'occupant des anciennes licences Square, la 9ème s'occupant des licences Enix, la 10ème s'occupant des licences produites par d'autres développeurs, et une dernière s'occupant des licences produites sur Mobile et tablettes.

Toutefois selon les affirmations de Yoichi Wada, ce système d'organisation est obsolète depuis mars 2007. Fin 2010, les branches de Tokyo et d'Osaka fusionnent. Les productions sont classés par groupe de projets: les licences Final Fantasy et Kingdom Hearts sont réorientés dans la 1ème section de production.

Square Enix Product Development Division 1Modifier

La 1ère équipe de développement est l'équipe principale de création, en comptant près de 300 membres. Dirigée sous la houlette de Yoshinori Kitase, elle est responsable de la sortie de titres majeurs de la série Final Fantasy (Final Fantasy VIII, Final Fantasy X Final Fantasy X-2, Compilation of Final Fantasy VII, ...).

Cette division se chargea du développement du premier épisode de Kingdom Hearts en 2002, à la demande de Shinji Hashimoto, producteur de la série. En 2005, l'équipe ré-intervint pour concevoir le second opus sur console de salon. Concernant les autres épisodes, une petite portion de l'équipe assista la 5ème division pour superviser le travail des tiers développeurs.

Square Enix Product Development Division 5Modifier

La 5ème équipe de développement possède des bureaux à Tokyo, mais possède son siège principal à Osaka. Avant et après la fusion entre Square et Enix, cette division, composée d'une centaine de membres, se chargeait principalement de la section "Sports" des jeux Square, en produisant notamment les Allstar Pro-Wrestling, Gekikuukan Pro Baseball: At the End of the Century 1999 ou encore World Fantasista.

À part ses titres sportifs, cette division est connue pour avoir produit la série des Musashi, avec notamment le dernier épisode, Musashi: Samurai Legend. Toutefois, avec le départ de Yusuke Hirata, son chef créatif, pour rejoindre Aquaplus en juin 2005, l'équipe fut cantonnée aux rééditions d'anciens jeux.

Cependant, Tai Yasue, membre de la division depuis la fin des années 90, décida de reprendre une partie de l'équipe pour l'orienter sur divers titres. Suite à un accord avec Tetsuya Nomura, un de leurs fidèles collègues, l'équipe se chargea de la refonte de l'opus GameBoy Advance de la série Kingdom Hearts, en 2007[1]. Puis l'équipe fut réengagée pour Kingdom Hearts: Birth by Sleep sur PSP, en 2010.

Square Enix Product Development Mobile DivisionModifier

Cette petite division, dirigée par Yoichi Haraguchi, travaille en collaboration avec différents groupes, afin de développer les titres Mobile des autres divisions. Parmi ses travaux figurent Before Crisis - Final Fantasy VII- ou encore Kingdom Hearts: coded. Hajime Tabata travaille en association avec cette division. Cette division fut renommée en "Square Enix MobileStudio" courant 2010.

Square Enix 1st Production DepartmentModifier

La 1ère section de production est la résultante de l'association des filiales de Tokyo avec celles d'Osaka. Ce conglomérat réunit la plupart du personnel des anciennes équipes de développement de la firme, le tout est coordonné par Shinji Hashimoto. Contrairement à ce que cette nomenclature suppose, il n'y a pas d'autres organes similaires au sein de la société.

Malgré cette réunion, le travail reste scindé, comme avec l'ancienne organisation. Tandis que les firmes de Tokyo travaillent actuellement sur la compilation Fabula Nova Crystallis: Final Fantasy, la branche d'Osaka s'occupent des derniers opus de la série Kingdom Hearts, comme Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance et Kingdom Hearts III.

Développement & éditionModifier

Projet Support Développeur Éditeur Distribution
Kingdom Hearts PS2 Logo Square Product Development Division 1 Square Disney Interactive
Kingdom Hearts: Final Mix PS2 Logo Square Product Development Division 1 Square Disney Interactive
Kingdom Hearts: Chain of Memories GBA Logo Square Enix / Jupiter Square Enix Disney Interactive
Kingdom Hearts II PS2 Logo Square Enix Product Development Division 1 Square Enix Buena Vista Games
Kingdom Hearts II: Final Mix PS2 Logo Square Enix Product Development Division 1 Square Enix Buena Vista Games
Kingdom Hearts: Re:Chain of Memories PS2 Logo Square Enix Product Development Division 5 Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: coded NTT docomo PRIME series P-01A Logo Square Enix Product Development Mobile Division Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: 358/2 Days NDS Logo Square Enix / h.a.n.d. Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: Birth by Sleep PSP Logo Square Enix Product Development Division 5 Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: Re:coded NDS Logo Square Enix / h.a.n.d. Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: Birth by Sleep Final Mix PSP Logo Square Enix Product Development Division 5 Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance 3DS Logo Square Enix 1st Production Department (Osaka) Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts -HD 1.5 ReMIX- PS3 Logo Square Enix 1st Production Department (Osaka) Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts: χ [chi] Navigateur internet Square Enix / Success Corporation Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts -HD 2.5 ReMIX- PS3 Logo Square Enix 1st Production Department (Osaka) Square Enix Disney Interactive Studios
Kingdom Hearts III PlayStation 4 Logo
XBox One Logo
Square Enix 1st Production Department (Osaka) Square Enix Disney Interactive Studios

RéférencesModifier

  1. http://uk.ign.com/articles/2007/10/02/nomura-discusses-kingdom-hearts

Liens externesModifier